Avec le début de l’automne, j’ai commencé à rentrer mes plantes et à me faire

mon petit jardin d’hiver …

C’est le moment de l’année ou l’on a envie d’être tranquillement chez soi, bien au chaud sous son plaid devant un bon feux de cheminée.

N’ayant pas de cheminée (peut-être bientôt on en reparlera 😉), je me contente d’allumer quelques bougie pour retrouver cette ambiance chaude et tamisée .

Les bougies,

c’est beau, ça sent bon, ça détend … mais ça peut également être nocif pour la santé (rapport de l’ADEME sur les impacts des bougies sur la santé) et pour l’environnement.

Même si cela fait bientôt de 2 ans que j’ai fait ma transition ZD, c’est le premier hiver où je pense à essayer de trouver une bougie saine & durable (pour moi et pour l’environnement) : une vraie bougie zéro déchet 🧡

Et bien c’est parti !

LA CIRE

Pour la petite histoire, la bougie a été inventée au 14e siècle et se composait de cire d’abeille pour la noblesse et le clergé, et de suif (graisse animale) pour le peuple. De nos jours, on trouve plusieurs types de cire :

La cire minérale

La majorité des bougies sont en paraffine, car c’est la moins chère de toutes les cires.

Mais c’est aussi la moins saine et la plus polluante : la paraffine étant un dérivé de pétrole (ressource naturelle non renouvelable) et donc un produit chimique et industriel exporté en masse de Chine, de Pologne ou des États-Unis.

Perso, je mets cette option de coté car trop de points négatifs …

La cire animale

La cire d’abeille est plus rare et plus couteuse, car c’est une cire produite en petite quantité par les abeilles (sa jolie couleur jaune lui vient d’ailleurs du pollen).

C’est une cire qui serait très saine pour la santé & qui brûle très longtemps sans fumée.

A SAVOIR : On trouve beaucoup de bougies faites en cire de Chine ou des Etats-Unis, qui sont les plus grands producteurs mondiaux de cire d’abeille. Elle peuvent être mélangées à de la paraffine et étiquetées “à base de cire d’abeille”.

Une bougie en cire d’abeille me paraît être une bonne option, si elle est pure à 100%, artisanale & locale et que l’on peut s’assurer bien-être animal.

Les cires végétales

Les cires végétales sont issus d’huiles végétales. On trouve :

La cire de palme : faite avec de l’huile de palme, déjà tristement connue pour son exploitation massive et les déforestations qui menace les populations et la biodiversité des territoires exploités.

Ayant arrêté le n*tella depuis bien longtemps, je mets également cette option de coté

La cire de soja : de plus en plus populaire (notamment dans l’univers des produits végétariens & végans) cette cire naturellement blanche brûle longtemps et sans fumée. Le point noir, c’est qu’on trouve beaucoup de soja OGM, cultivé en Chine et aux États-Unis dans des conditions de cultures intensives (pesticides & déforestation).

La cire de colza : elle est plus difficile à travailler que les autres cires végétales, cependant l’huile de colza est cultivée et transformée principalement en Europe.

Et ça c’est intéressant !

LE PARFUM

La plupart des bougies industrielles sont parfumées grâce à un parfum de synthèse composé de produits chimiques pouvant être dangereux pour la santé.

Il existe des fragrances garanties sans CMR (agents chimiques ayant des effets cancérogènes, mutagènes ou toxiques).

On peut également trouver des alternatives aux huiles essentielles.

Perso, je suis déjà une grande fan des huiles essentielles que l’on peut trouver locale

LA COULEUR

Comme on l’a vu juste en haut, la cire est naturellement plutôt blanche ou jaune.

Les bougies colorées le sont donc grâce à des colorants et des additifs, eux aussi composés de produits chimiques pouvant être dangereux pour la santé.

La teinture végétale est une bonne alternative, mais elle reste encore difficile à trouver.

LA MECHE

La majorité des mèches sont en coton. La mention bio est assez rare, mais on trouve des garantis non blanchis & sans plomb.

On peut également trouver des mèches en lin, en chanvre ou en bois (qui lorsqu’il se consume nous offre un joli crépitement).

LE CONTENANT

Il en existe de toutes les sortes et de toutes les matières : alu, verre, céramique …

Même si certains sont recyclables, je trouve qu’acheter des recharges reste l’alternative la plus zéro déchet.

Ainsi, si je devais faire une petite définition de ma bougie zéro déchet idéale, ce serait :

une bougie que je peux acheter en vrac et dont tous les éléments (cire, coloration, parfum & mèche) sont issus de matières premières renouvelables & locales.

et maintenant voici le fruit de mes recherches personnelles et

mes marques coups de 🧡

Bien sur cette liste n’est pas exhaustive alors n’hésitez pas à me laisser des commentaires sur vos bougies préférées :

Pour en savoir un peu + sur ces marques et découvrir leurs produits, le lien de mon article ici 👈

J’espère que cet article vous aura plu, en tout cas je vous ferai surement bientôt un retour sur les produits que je suis en train de tester !

Je vous dis à très vite,

Designement votre,

Aude 🌼

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •