Le papier recyclé est un papier produit à partir de fibres de bois récupérées dans des papiers ou cartons usagés :

LA FABRICATION

Les papiers usagés sont collectés & triés :

On collecte les papiers usagés auprès des particuliers et des professionnels.

1 feuille de papier peut être recyclée 5 fois et sauf exceptions (mouchoirs en papier, lingettes, emballages …) presque tous les papiers se recyclent.

A savoir : en France, on recycle à peine la moitié des déchets papier …

La pâte à papier est préparée :

Les papiers usagés sont placés dans un pulpeur et mélangés avec de l’eau et des produits chimiques. Ce brassage permet de séparer les fibres de cellulose des autres “impuretés” (agrafes, plastiques, colles, vernis …).

Pour désencrer le papier, on ajoute également de l’eau oxygénée : les bulles d’air entraînent les particules d’encre à la surface et forment une écume qui est ensuite récupérée. Elle peut être ensuite blanchie.

On peut également mélanger les fibres recyclées à des fibres vierges.

A savoir : pour bénéficier de la mention « papier recyclé » un papier doit être fait à partir d’au moins 50 % de papiers usagés.

La pâte est transformée en feuille de papier recyclé :

Une fois la pâte à papier prête, la fabrication du papier recyclé se fait de la même façon que pour le papier issu de fibres vierges.

Sa qualité peut parfaitement être équivalente à un papier non recyclé.

Actuellement, le papier recyclé est souvent utilisé dans la fabrication de papier journal, des « papiers pour ondulé », des cartons plats et des papiers d’hygiène.


La production de papier recyclé. © F. Claveau, extrait du livret Fabriquer des livres, quels impacts sur l’environnement ? L’Analyse de cycle de vie d’un livre de Terre vivante

LES IMPACTS

Même si ces impacts environnementales sont moindres par rapport à ceux liés à la production de fibres vierges, le papier recyclé possède lui aussi ces points négatifs :

▪ La collecte du papier nécessite du transport qui génère des émissions de gaz à effet de serre. Cependant, le papier non recyclé est incinéré avec les ordures ménagères, ce qui entraine également des émissions de gaz à effet de serre

▪ La transformation de papiers usagés & la fabrication de la pâte et des feuilles de papier recyclé nécessite une très grande consommation d’eau et d’énergie, ainsi que de produits chimiques pouvant être toxiques et qui génère des déchets (notamment des boues de désencrage).

LES SOLUTIONS

L’écoconception du papier permet de limiter les impacts, et voici quelques options misent en place :

▪ trier les diverses sortes de papiers usagés pour obtenir du papier recyclé de différentes qualités.

▪ ne pas désencrer ni blanchir les papiers usagés : les pages seront alors plus grises.

▪ fabriquer du papier à surface lisse pour faciliter la récupération de l’encre.

▪ utiliser des encres végétales pour éviter lors du recyclage la création de boues de désencrage toxiques.

A savoir : en Europe, les effluents des papetiers sont traités dans des stations d’épuration et les boues de désencrage sont valorisées en énergies renouvelables.

Papier recyclé, plus écologique que le papier standard ?

La production de papier recyclé, par rapport à celle de papier non recyclé, consomme jusqu’à trois fois moins d’énergie, trois fois moins d’eau.

Ecofolio : éco-organisme chargé du traitement des papiers.

Le papier recyclé a donc un impact environnemental moindre sur l’environnement, sa fabrication étant plus économe en eau et en énergie (d’autant qu’il est plus facile de faire de la pâte à papier à partir de papier que de bois).

Il permet également de préserver les ressources naturelles les forêts : 2 tonnes de bois pour 1 tonne de papier contre 1,2 tonne de vieux papiers pour 1t de papier recyclé.

A savoir : le papier n’est recyclable qu’un nombre limité de fois car à chaque opération le papier obtenu se dégrade (raccourcissement des fibres notamment).

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas si vous avez envie de plus de précision !

Je vous dis à très vite,

Designement votre,

Aude

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •