Le petit souci quand on essaie de vivre zĂ©ro dĂ©chet, c’est que des achats autrefois anodins deviennent de vĂ©ritable casse-tĂȘte.

Cas rĂ©cent : l’achat d’un bouquet de fleurs pour l’anniversaire d’une amie.

J’ai toujours aimĂ© les fleurs et je n’avais jamais pensĂ© qu’acheter un bouquet pouvais faire du “mal”.

Pourtant aprĂšs quelques recherches, j’ai appris que l’industrie de la fleur coupĂ©e est l’une des plus polluantes 😕

FLEURS FRAICHES

ce qui cloche 


Ce dont je n’avais pas conscience, c’est que pour que je puisse avoir mon bouquet de fleurs fraiches, il a fallu :

â–Ș exploiter de maniĂšre intensive des terres fertiles & riches en biodiversitĂ©.

â–Ș utiliser des pesticides et des engrais qui dĂ©gagent des substances chimiques polluantes & dangereuses pour la santĂ© (en premier plan pour celles des hommes et des femmes qui travaillent sur les exploitations).

â–Ș consommer Ă©normĂ©ment d’énergie & d’eau, encore plus lorsqu’il s’agit de culture sous serre qui demande des systĂšmes de climatisation, d’Ă©clairages et d’arrosages.

â–Ș utiliser de nombreux transports (comme l’avion), la plupart des fleurs Ă©tant importĂ©es des Pays-Bas (premier producteur mondial avec + de 50% du marchĂ© mondial), d’Afrique (Kenya, Éthiopie), d’AmĂ©rique (Colombie, Équateur), d’Asie (Chine, Inde, ThaĂŻlande) et de quelque pays europĂ©en (Italie, Espagne, Belgique).

& le plus triste,

c’est que mon amie va garder ce bouquet pour seulement quelques jours 
 beaucoup trop de nĂ©gatif pour aussi peu de positif !

Je me suis donc interrogĂ©e sur les alternatives, pour enfin pouvoir offrir un bouquet de fleurs sain & durable (pour moi & pour l’environnement) : un vrai bouquet zĂ©ro dĂ©chet.

LES ALTERNATIVES

Les Fleurs fraiches locales, de saison & issues d’agricultures biologiques

On l’oublie souvent, mais nous avons la chance en France d’avoir :

  • un climat tempĂ©rĂ©, qui nous permet de cultiver toute l’annĂ©e toutes sortes de variĂ©tĂ© de plante.
  • d’ĂȘtre un pays agricole, avec de plus en plus d’exploitations engagĂ©es ou en transition.

Donc profitons-en 🧡

A connaitre :

Les fleurs stabilisées

Les fleurs stabilisĂ©es sont des fleurs naturelles que l’on a figĂ© dans leurs Ă©tats de fraĂźcheur grĂące Ă  un procĂ©dĂ© de stabilisation.

Ce procédé consiste à faire boire aux plantes une solution proche du sucre à base de glycérine végétale, de colorant alimentaire et de nutriments.

L’avantage, c’est que l’on peut alors conserver ses plantes pendant plusieurs annĂ©e, sans avoir besoin de les entretenir ( ni eau ni produits chimiques).

La grande majoritĂ© des fleurs stabilisĂ©es sont produite en AmĂ©rique du Sud (Equateur – Colombie), mais on trouve Ă©galement des producteurs de vĂ©gĂ©taux stabilisĂ©s en Europe (et notamment en France).

Ce procĂ©dĂ© me parait assez durable, surtout si la solution de stabilisation se compose d’Ă©lĂ©ments 100% naturels et que les plantes sont produites et transformĂ©es localement.

Les Fleurs en pot

L’avantage d’une fleur en pot c’est que si on l’entretient bien, elle peut vivre trĂšs longtemps (au contraire des fleurs coupĂ©es).

Cependant comme tout ĂȘtre vivant, elle demande de l’attention : il faut donc choisir des espĂšces adaptĂ©es aux diffĂ©rents rythmes de vie (et Ă  la main verte/ou non de son futur propriĂ©taire 😉).

Bien sur, on privilĂ©gie Ă©galement les plantes locales et issues d’agricultures biologiques : personnellement j’achĂšte mes plantes sur les marchĂ©s bio, Ă  des producteurs de la rĂ©gion lyonnaise.

Les fleurs séchées

Le sĂ©chage consiste Ă  retirer l’eau des fleurs pour que celle-ci ne pourrissent pas.

Les plantes sont gĂ©nĂ©ralement suspendues la tĂȘte en bas, de prĂ©fĂ©rence dans l’obscuritĂ© pour qu’elles puissent conserver un maximum de couleur.

Le temps de séchage varie de quelques jours à quelques semaines, chaque variété de plantes réagissant différemment au processus de séchage.

Pour moi, c’est clairement la meilleure alternative car je peux garder mes fleurs des annĂ©es sans entretien grĂące Ă  un processus qui ne demande rien d’autre que du temps. Et je peux mĂȘme le faire moi-mĂȘme !

J’espĂšre que cet article vous aura plu, n’hĂ©sitez pas Ă  me faire des retours sur vos propres alternatives !

Je vous dis Ă  trĂšs vite,

Designement votre,

Aude đŸŒŒ

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •